Email

contact@nord-nettoyage.com

Telephone

06 52 00 45 38

Email

contact@nord-nettoyage.com

Telephone

06 52 00 45 38

Coronavirus : La polémique autour du port du masque obligatoire au travail.

Même si les mesures prises se sont allégées, il faut rester prudent, car le coronavirus est toujours là. Toujours dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 le port du masque est fortement recommandé dans les lieux publics pour amoindrir les risques de reprise de la pandémie.

Pourquoi le port du masque est-il fortement recommandé en entreprise ?

Porter un masque contre le covidLe retour à la normale est encore très peu envisageable pour certaines entreprises, car les mesures sanitaires imposées engendrent des contraintes considérables pour le bon déroulement de leurs activités. Même si le confinement est levé, les autorités imposent toujours les gestes barrières et n’hésite pas à lancer un petit rappel à l’ordre quand celles-ci ne sont pas respectées. Les employeurs sont donc incités à prendre les mesures adéquates afin d’éviter un risque de contamination entre ses salariés.

Le port du masque est donc fortement recommandé en entreprise afin d’éviter une reprise d’épidémie de coronavirus. En revanche, ces consignes ne concernent pas les entreprises qui ne reçoivent pas du public. Elles concernent uniquement les locaux professionnels ouverts au public où le respect de la distanciation sociale est difficilement respecté. Les autorités sanitaires ont expliqué clairement que le respect des gestes barrières reste le meilleur moyen pour limiter voire éradiquer la propagation du virus. Ils ont également mentionné que le port du masque ne remplace pas les gestes barrières, mais constitue un complément de protection pour vous et pour les autres. Il reste donc essentiel quand la distanciation de 1 mètre n’est pas respectée.

Pourquoi le port du masque est-il obligatoire pour les ERP ?

La DGS ou la Direction générale de la santé a déclaré le 19 juillet dernier que le port du masque est devenu une obligation dans tous les lieux publics ; le non-respect de cette règle sera sanctionné par une amende de 139 euros. La sentence s’appliquera à toutes les personnes âgées de plus de 11 ans. Cette règle concerne spécialement tous les établissements qui reçoivent du public aussi communément appelé les ERP (l’abréviation).

Si votre entreprise ne s’ouvre pas au grand public, mais est limitée seulement au personnel, l’amande ne s’applique pas à vous. Quoi qu’il en soit, vous êtes fortement prié de porter des masques en plus du respect des premiers gestes barrière. En revanche, si votre travail est apparenté aux services ouverts aux grands publics tels que la restauration et les hôtels, l’événementiel, les salles de jeux et les complexes sportifs couverts, les établissements d’enseignement. Sans oublier aussi de parler les centres de documentations comme les bibliothèques, les sociétés de cultes et les centres de refuges, les institutions financières et les centres commerciaux, aucune dérogation ne vous sera accordée. Une signalétique indiquant : « ici le port du masque est obligatoire » sera affichée dans les établissements concernés afin d’informer à ses employés. Cet écriteau est disponible en téléchargement sur le site du gouvernement et du ministère des Solidarités et de la Santé.

Article relatif : Vous pouvez désinfecter votre appartement après avoir été positif au Covid.

Le port du masque n’est pas obligatoire quand les mesures de distanciations sont respectées

Le protocole de déconfinement évoque distinctement toutes les mesures à prendre par les entreprises avant de réintégrer un travail en local pour ses employés. Les textes expliquent clairement que si et seulement si les gestes barrière sont respectés, le port du masque reste facultatif. Il en va donc de la responsabilité du manager d’imposer ou non le port du masque à ses collaborateurs.

Vous recherchez une entreprise specialiste du nettoyage ?

Cliquez ici pour obtenir un devis gratuit en 24H

Appelez-nous au 06.52.00.45.38

Mais qu’en est-il des EPI ? Dans ce cas précis, l’utilisation des équipements de protection individuelle reste une option à utiliser uniquement quand les solutions techniques collectives comme les espacements des postes de travail, les écrans physiques et le renouvellement d’air ne sont plus possibles. Avant d’avoir recours à l’EPI donc, il en va de la responsabilité de l’employeur d’apporter d’abord des solutions techniques et/ou organisationnelles à son équipe. Toutefois, il peut conseiller l’utilisation des masques pour optimiser la sécurité de ses salariés.

Cette mesure est devenue au centre de toutes les conversations surtout après l’apparition des nouveaux cas suite au déconfinement. « Le port du masque, est-il obligatoire ? », « Si oui, pour qui ? ». Les autorités sanitaires imposent cette pratique préventive quand les entreprises ne garantissent pas le respect des mesures de distanciations sociales. A priori quand l’activité de l’entreprise nécessite le regroupement de plusieurs personnes interne et externe à l’entreprise. Ou encore quand l’entreprise ne peut pas appliquer des solutions de protections collectives comme les rotations des horaires de travail, les espacements entre les postes d’emploi ou le renouvellement d’air consécutif dans les lieux de travail confiné. Dans ce cas précis, l’utilisation de la cache bouche ou casque faciale vitrée est strictement obligatoire. Le gouvernement maintient les réglementations en rapport avec les premiers gestes barrière. Le port du masque dans les entreprises vient juste en complément pour ces mesures.

Quelles sortes de masques conviennent aux employés ?

Le choix du type de masque

Il doit correspondre au niveau des risques professionnels auxquels les travailleurs devront faire face. En général, les masques chirurgicaux jetables devraient suffire et les coûts seront imputés à l’entreprise. Il arrive que les masques respiratoires soient plus adaptés, mais cela dépend bien évidemment de l’analyse des circonstances d’exposition. Les établissements à risque doivent afficher un communiqué, concernant le port du masque et devra contenir certains éléments spécifiques comme « comment il faut le porter ? », « où et quand on doit la porter ? » et surtout « comment en doit les jeter ? ». L’affichage doit être disposé dans un endroit facilement visible par tous.

Le haut conseil de la santé publique a rappelé dernièrement que le masque n’est pas efficace s’il n’est pas porté correctement. À savoir : pour les masques lavables, la durée de l’utilisation ainsi que son entretien devrait être conforme aux indications mentionnées par les fabricants. Ils doivent couvrir entièrement la bouche et le nez de celui qui le porte. Il est strictement interdit de toucher cet objet de protection avec les mains pendant que vous le portez. Veillez à porter le masque dans le bon sens ; votre bouche et votre nez ne doivent en aucun cas être en contact avec la partie externe de votre protection. Continuez à laver régulièrement vos mains avec du savon et de l’eau. N’hésitez pas à vous servir des gels mains et des solutions hydro alcoolique pour désinfecter vos mains. Pour finir, n’oubliez pas que le port du masque ne vous dispense pas des règles de distanciations physiques.

Vous pouvez utiliser des équipements de protection individuelle pour optimiser votre sécurité et ceux de vos collaborateurs. Vous pouvez mettre en complémentarité avec votre cache bouche un gant jetable, des lunettes, des surblouses ou des charlottes. Mais encore une fois, ces mesures sont à déployer uniquement quand les circonstances vous y obligent.

Mais que se passe-t-il quand l’employeur ignore ses obligations ?

La loi est très claire à ce sujet ; c’est que les entreprises sont responsables de la santé de ses employés. La loi les oblige donc à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à la sécurité physique et morale de ses salariés. Ignorer cette obligation constitue une atteinte à l’intégrité physique ou mentale de ses employés du même ordre qu’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle. Tout employeur qui ne respectera pas les mesures régies par le ministère du Travail encourra des sanctions civiles et pénales sévères en cas de contamination d’un seul membre de son établissement.

Evaluez notre article !
[Total: 0 Average: 0]

Nos Agences

Hauts de France

679 Avenue de la République
59800 LILLE
6 rue St Pol
59140 DUNKERQUE

Ile de France

31 Avenue de Ségur
75007 Paris

champagne ardennes

Centre d’Affaires Reims Bézannes
7 rue Pierre Salomon
51430 BEZANNES

A lire

Articles similaires